Jusqu’à la mer et au-delà

jusqu'à la merLa vie est belle et facile quand rien ne manque…

Pourtant, il suffit de pas grand-chose, un robinet qui tourne dans le vide, et la soif vous saisit lentement, impossible à éteindre. Comme une braise qui s’enflamme quelque part dans la tête et devient incendie… Difficile de s’imaginer, dans notre cher confort des villes occidentales, que l’eau puisse un jour ne plus couler. On y prête si peu attention. Un peu comme la fée électricité, on finit par ne plus remarquer… que son absence en cas de problème. Et si l’absence se prolongeait ? Et si elle entraînait les habitants de nos villes dans un périple vers le sud et vers le sable, là où l’eau se mérite et se gagne ?

Commentaire de l’éditeur : Fruit d’une commande du Théâtre de Grasse, cette pièce aborde intelligemment la problématique de l’eau dans notre monde qui gaspille ses richesses. Il est traité avec intelligence et sensibilité par Michel Bellier que nous avions découvert voici déjà de nombreuses années avant qu’il ne réapparaisse récemment dans le cadre de La scène aux ados. Et ce n’est pas moins de deux projets qui aboutissent en moins d’un mois dans notre catalogue.

http://lansman.org/editions/index.php

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s