La Grande Aventure

11078160_10153904034078146_8200657654068029614_o

Une belle initiative qui méritait un titre comme La Grande Aventure. Un appel à écritures de Jan Nowak, directeur de DramEdition (Poznan, Pologne) pour des pièces courtes à destination d’étudiants francophone d’Europe de l’Est dont le français est la deuxième langue ! Ravi de me retrouver en bonne compagnie…

Bidoch’Market

p1037

Tiboulo et Trabendo aimeraient trouver du travail. Mais quelle galère, surtout qu’ils ne savent ni lire, ni écrire, et qu’ils n’arrivent donc pas à comprendre les rouages d’une société qui semble ne pas vouloir d’eux ! Que faire quand cette société vous culpabilise en vous obligeant à vous démener pour trouver un emploi qui n’existe pas… sinon sous des formes précaires ?

Commentaire de l’éditeur : Cette pièce résulte d’une commande faite à Michel Bellier par une autre compagnie que la sienne. Il est donc arrivé « par la boîte aux lettres » et nous a plu. Aussi simple que cela.

Un style un peu différent des précédents mais qui montre une autre facette de l’écriture de cet auteur qui fait maintenant « partie des meubles ». Et surtout un propos ancré sur une des tristes réalités du monde d’aujourd’hui : la difficulté de trouver un travail décent.

.

Va jusqu’où tu pourras

vaPerce-neige, quel joli nom ! C’est le nom que lui a donné sa mère. C’est un nom d’espoir qu’on prononce du bout des lèvres. Pourtant, chez elle, on l’appelle autrement. On dit Kouma, troisième épouse… C’est qu’elle vit dans une contrée où les femmes sont clandestines, où elles ne laissent pas de traces, ne font pas parler d’elles. Un jour elle s’enfuit. Fuir la peur et les hommes qui font régner des lois qui ne sont pas des lois d’hommes. Sauter dans l’aventure et peu importe si c’est l’inconnu. Disparaître. De toutes les façons qu’on a de disparaître….   Commentaire de l’éditeur : J’ai suivi ce projet presque depuis le début. Belle initiative que de confier à trois auteurs le parcours d’un même personnage dans sa fuite vers ce qui devrait être un coin de terre pour poser ses bagages dans de meilleures conditions. Un trajet incertain et plein d’embûches. De rencontres en lectures, voici maintenant les trois textes mûrs pour l’édition… et la création. Sujet évidemment sensible et en pleine actualité, traité par trois auteurs à la fois très différents et capables de relever le défi d’un tel projet. Pour Michel Bellier et Stanislas Cotton, il s’agit d’un texte de plus dans notre catalogue. Pour l’auteure d’origine turque Sedef Ecer, c’est par contre une première. Bienvenue.

Jusqu’à la mer et au-delà

jusqu'à la merLa vie est belle et facile quand rien ne manque…

Pourtant, il suffit de pas grand-chose, un robinet qui tourne dans le vide, et la soif vous saisit lentement, impossible à éteindre. Comme une braise qui s’enflamme quelque part dans la tête et devient incendie… Difficile de s’imaginer, dans notre cher confort des villes occidentales, que l’eau puisse un jour ne plus couler. On y prête si peu attention. Un peu comme la fée électricité, on finit par ne plus remarquer… que son absence en cas de problème. Et si l’absence se prolongeait ? Et si elle entraînait les habitants de nos villes dans un périple vers le sud et vers le sable, là où l’eau se mérite et se gagne ?

Commentaire de l’éditeur : Fruit d’une commande du Théâtre de Grasse, cette pièce aborde intelligemment la problématique de l’eau dans notre monde qui gaspille ses richesses. Il est traité avec intelligence et sensibilité par Michel Bellier que nous avions découvert voici déjà de nombreuses années avant qu’il ne réapparaisse récemment dans le cadre de La scène aux ados. Et ce n’est pas moins de deux projets qui aboutissent en moins d’un mois dans notre catalogue.

http://lansman.org/editions/index.php

 

Et des poussières…

et des poussièresTadeusz, personne ne sait d’où il vient exactement. De quelque part par là… A vrai dire, tout le monde s’en fiche un peu. Il est venu pour travailler. Pour travailler sous terre. Mineur de fond, c’est son métier, ça deviendra sa fierté. Pour Saïd, c’est la même chose. Guidés par la faim et les bureaux de recrutement, étiquetés Valides, ils viennent planter leur vie en terre de France, pays de Cocagne.

 

 

Commentaire de l’éditeur : En fait, EMILE&CIE est un peu responsable de l’écriture de ce texte. Une série de partenaires du Nord de la France nous ont demandé de préparer avec eux une résidence d’auteur dans le cadre d’un projet d’exploration des souvenirs de la mine dans la région. Nous avons proposé que ce soit Michel Bellier qui assume cette résidence. Voilà qui est fait, et bien fait. Loin des travers de certains textes « sur commande », l’auteur nous livre une pièce sensible et émouvante. A découvrir.

http://lansman.org/editions/index.php

 

 

Hyperland

la scène aux ados

 

Hyperland

Grand Jour de la Grande Semaine de la Promo du Siècle. Les jeunes l’attendent depuis des semaines ! Armés de leurs cartes de crédit, ils entrent dans le magasin où, face à des vendeurs surentraînés, ils s’apprêtent à consommer avec frénésie ! Mais au coin d’un rayon, un vieux professeur lutte encore.

La Scène aux ados n°7 et n°8, c’est 12 nouvelles pièces à lire et à jouer par les jeunes à partir de 13 ans, mais aussi (pour certains) par les adultes. Des pièces qui peuvent se jouer dans des ateliers théâtraux puisqu’elles comptent de nombreux rôles, souvent modulables. Une initiative de Promotion Théâtre, en collaboration avec le CED-WB, qui a aujourd’hui des retombées internationales, les pièces étant jouées par des jeunes d’un peu partout en francophonie. En tout, c’est maintenant 52 pièces du même type qui sont publiées en 9 volumes.

http://lansman.org/editions/index.php